préparer-enfants-expatriation

Pas facile de préparer ses enfants à l’expatriation ! Quitter son pays, son école et ses amis a en effet forcément un impact psychologique sur les plus jeunes. Dans certains cas, cela peut même devenir traumatique…

C’est donc aux parents de faire en sorte que cette nouvelle expérience se passe au mieux pour leurs enfants !

Nous vous partageons ici quelques astuces et conseils pour vous aider dans cette démarche.

C’est parti !

Les défis psychologiques d’une expatriation

Peur de l’inconnu, stress, difficulté à se projeter, perte des repères, traumatisme de la séparation… Une expatriation peut déjà causer de nombreux problèmes psychologiques chez un adulte. Chez les enfants aussi ! En effet, les plus jeunes ont plus de mal à gerer leurs émotions. Par conséquent, ils peuvent souffrir beaucoup plus que nous des émotions fortes liées à une expatriation.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à faire face à ce déluge d’émotions !

Comment annoncer à ses enfants l’expatriation ?

La première chose que vous devrez faire, c’est annoncer à vos enfants que la famille s’expatrie. Cette première étape est essentielle, car elle peut souvent déterminer la manière dont les enfants prendront la chose.

En premier lieu, évitez de ne pas donner le choix à vos enfants. Les placer devant un fait établi et inévitable fera qu’ils se sentiront piégés. La meilleure chose à faire est de le présenter sous forme de projet potentiel à faire en famille. Une nouvelle aventure, en quelque sorte !

Parlez-leur des attraits de la destination, de la beauté des paysages, du climat, des plages, du soleil… Sans oublier les nouvelles activités qu’ils pourront essayer seuls ou avec vous ! Surf, vélo, planche à voile, randonnées, pique-niques, sorties en bateau… Bref, faites tout votre possible pour rendre cette nouvelle expérience attrayante et pleine de promesses !

Une fois cela fait, demandez-leur ce qu’ils en pensent. Même s’ils sont séduits par l’idée, il y aura inévitablement des points contre. Tenez compte de leur avis, et discutez-en. Aussi, rassurez-les du mieux possible ! Par exemple, précisez qu’ils pourront garder contact avec leurs amis à distance grâce à la technologie… Ou encore qu’il y a d’excellentes écoles sur place pour se faire une nouvelle bande de potes.

 

Faire preuve d’empathie

Face aux éventuels sentiments négatifs causés par l’idée d’une expatriation, soyez patients. Accueillez toutes les émotions de votre enfant avec calme et sérénité. Surtout, faites-leur comprendre qu’il est tout à fait normal de ressentir de telles choses. Placés devant l’inconnu d’une expatriation, les réactions peuvent être diverses. L’impatience, l’excitation, l’appréhension et la peur se mélangent souvent.

Parfois, les enfants ont du mal à exprimer tout ce qu’ils ressentent. Ces émotions nouvelles peuvent les braquer, ou simplement ils n’ont pas le vocabulaire pour partager leur ressenti. Il vous faudra donc être attentifs à leurs réactions. Notez les changements dans leur regard, leur attitude générale, leur humeur… Ensuite, parlez-leur de ce que vous avez noté. Expliquez que vous les trouvez moroses, plus renfermés que d’habitude, plus tristes…

Une fois que vous aurez mis le doigt sur ce qui les dérange, il sera plus facile de l’affronter. De plus, identifier les causes d’une émotion chez un enfant permet bien souvent d’apaiser ce sentiment !

Donner des repères aux enfants

La difficulté à se projeter fait partie des principaux défis d’une expatriation. Pour un enfant, à cela s’ajoute le fait de quitter le cadre rassurant de sa maison, son école, ses amis, ses loisirs… Nous vous conseillons donc d’amasser le plus d’informations possible pour les partager avec eux. Téléchargez des photos, des vidéos de la destination. Parlez-leur de la culture, de l’histoire du pays, du climat, de la vie en général.

Si vous avez déjà trouvé un logement, montrez-le leur. Établissez un plan du quartier, sans oublier de mentionner les facilités environnantes. N’oubliez pas de leur dire que vous ne manquerez de rien, qu’il y a des centres commerciaux, des boutiques, et une excellente nourriture ! Présentez-leur les sports qu’ils pourraient pratiquer, identifiez les clubs sur place. Recherchez aussi les écoles, les terrains de jeux, les activités pour les jeunes…

Par ailleurs, il sera judicieux d’évoquer d’éventuels contacts locaux. Avez-vous des amis, des connaissances, de la famille déjà sur place ? Au cas contraire, vous pourrez recherchez avec vos enfants les communautés d’expatriés sur les réseaux sociaux. Et ainsi établir un premier contact avec de futurs amis avant le grand départ !

Notre conseil si vous venez à Maurice : la page Facebook Expats à l’île Maurice est un excellent début. 

Tout cela aidera les enfants à mieux visualiser leur vie d’expats et à apaiser leurs appréhensions !

Anticiper les difficultés

Tout projet d’expatriation apporte forcément son lot de difficultés. Il faudra donc être clair sur ce point avec vos enfants ! Pour parer à toute éventualité, le mieux est d’aborder avec eux les différentes étapes de l’expatriation. Ce changement se fera en effet sur plusieurs phases ! Tout d’abord l’excitation avant le départ, le choc éventuel à l’arrivée, puis le temps d’adaptation et la prise de repères, et enfin un nouveau train-train quotidien après quelques mois… N’oubliez pas de leur dire qu’ils pourront s’habituer à leur rythme à leur nouvel environnement.

Une fois sur place, vos enfants rencontreront peut-être des difficultés d’adaptation. La barrière de la langue, la nouvelle école, l’urgence de se faire des amis, un nouveau climat… Pensez à leur en parler et à leur donner des conseils pour faciliter cette phase de transition. Surtout, soyez indulgents ! Au départ, il y a souvent une baisse des résultats scolaires. Ne vous alarmez pas et laissez-leur le temps de s’habituer ! Vous pouvez aussi fixer avec eux des objectifs réalistes avant le départ, qu’il s’agisse des tâches ménagères, des devoirs ou autre.  Enfin, n’oubliez pas que l’erreur est humaine !

Les bénéfices de l’expatriation pour les enfants

L’expérience d’une expatriation est un cadeau magnifique pour un enfant ! Cela lui donnera une nouvelle perspective, une ouverture culturelle sur le monde et sur ses merveilles. De plus, il aura des armes redoutables pour affronter l’avenir : courage, audace, capacité d’adaptation, nouvelles connaissances, possibilité de sortir de sa zone de confort… Vous préparerez ainsi votre enfant à devenir un meilleur adulte ! Soyez-en fiers, et montrez-le lui ! En effet, les enfants ont tendance à calquer leurs émotions sur les vôtres. Vous êtes heureux et impatients de partir ? Il y a de fortes chances qu’ils le soient aussi ! 

Ces quelques conseils ne suffiront peut-être pas à préparer vos enfants à une expatriation de manière optimale. Parfois, un accompagnement professionnel pour encadrer un tel changement de vie n’est pas un luxe !

Chez SmartTraveller, nous avons la chance de collaborer avec LA personne qu’il vous faut pour préparer votre famille à l’expatriation ! Margot de chez Expatez-vous est infirmière et humanitaire de formation. L’expatriation, elle maîtrise ! Dans le cadre de son travail, notre experte a vécu au Nicaragua, en Colombie, en Irak, au Nigéria…

Désormais établie en France, elle accompagne émotionnellement les familles de futurs expatriés. Elle propose des bilans de santé physiques, moraux et sociaux, et offre également ses précieux conseils de vétérante de l’expatriation ! Pour se préparer aux émotions d’une expatriation, il n’y a pas mieux !

N’hésitez pas à la contacter pour en savoir plus sur ses services !

“L’expatriation est une magnifique aventure à préparer soigneusement, surtout avec des enfants. Chacun, quel que soit son age, a son mot à dire et va vivre la préparation et l’arrivée sur place d’une façon différente. Alors pour que personne ne soit oublié, venez faire un tour chez Expatez-Vous !. Je vous y attend pour préparer l’aventure de votre vie !”

-Margot

Partagez cet article !