cyclone - dangers naturels à Maurice

Un cyclone à l’île Maurice, ce n’est pas inhabituel !

La période cyclonique s’étend de novembre à avril/mai sur notre petite île.

Il arrive qu’ils soient très puissants et qu’ils fassent beaucoup de dégâts ! Toutefois, cela fait plusieurs années qu’un cyclone vraiment méchant n’a pas touché le pays…

Si vous vous trouvez sur le territoire pendant le passage d’une de ces tempêtes, soyez sans crainte ! Les cyclones par chez nous sont généralement plus impressionnants que dangereux.

Cependant, mieux vaut prévenir que guérir !

Voici quelques conseils qui vous aideront à affronter n’importe quel cyclone comme un véritable Mauricien !

Let’s GO !

Les préparatifs avant le cyclone

Si vous vivez votre premier cyclone, pas de panique ! Cette période passe généralement assez vite.

Nous faisons souvent face à des vents extrêmes et à des averses lorsqu’un cyclone se rapproche de l’île. Il est aussi probable qu’il y ait des coupures d’électricité, de téléphone et d’eau si les tuyaux et les câbles sont endommagés durant le cyclone.

Il est donc important pour vous de faire quelques petites choses afin de vous préparer et d’assurer votre sécurité et celle de vos proches.

Nous vous partageons ci-dessous une petite liste de préparatifs indispensables avant l’arrivée d’un cyclone.

Les courses

En cas d’urgence, pensez à acheter :

  • Mini radio FM/ AM portable et des piles fraîches
  • Torches, lampes, bougies, allumettes, etc.
  • Nourriture en conserve, aliments secs (riz, farine, lait, biscuits, etc.), packs d’eau
  • Trousse de premiers soins et vos médicaments essentiels
  • Gaz ménager
  • Les matériaux nécessaires pour sécuriser votre maison
  • Votre petite bouteille de rhum et vos gajack préférés !

Votre maison et votre jardin

  • Allez cuillir tous vos fruits mûrs/ à moitié mûrs de saison, avant qu’ils ne soient emportés par le vent
  • Assurez-vous que votre maison est en état de résister aux rafales du cyclone (rafales de plus de 120 km/h)
  • Barricadez les fenêtres/portes en verre
  • Coupez les branches qui sont susceptibles de tomber ou causer des dommages à votre maison ou vos câbles
  • Rangez les matériaux lâches qui peuvent endommager votre maison ou causer des blessures
  • Mettez vos animaux de compagnie au chaud
  • Mettez vos véhicules et vos bateaux à distance des arbres et des branches qui peuvent les endommager
  • Repérez les centres de refuges cycloniques, les plus proches, en cas d’urgences

Préparez la trousse d’urgence 

  • Mini radio FM/AM portable et des piles neuves
  • Torches, lampes, bougies, allumettes, etc.
  • Trousse de premiers soins
  • Kit d’outils pour les réparations d’urgence
  • Vêtements propres, au cas où vous devriez partir dans un refuge
  • De la nourriture en conserve, des aliments secs et à boire
  • Votre power bank/ batterie externe pour vos téléphones portables

Alerte 1

Pendant l’alerte 1, le cyclone à Maurice, est à son stade le plus éloigné mais sa trajectoire le rapproche de l’île. Des rafales cycloniques de plus de 120km/ h sont probables dans les 36-48 h qui suivent.

Il vous faut alors :

  1. Vous assurez que vos courses ont été faites et que votre trousse d’urgence est prête.
  2. Être sûr que votre maison est en état et que vos fenêtres, portes et volets sont sécurisés.

Vous pouvez continuer à circuler, mais évitez de programmer des activités et des sorties les jours qui suivent.

Alerte 2

Pendant l’alerte 2, le cyclone s’intensifie et des rafales cycloniques de plus de 120km/h sont probables dans les 24-48h qui suivent.

Il vous faut alors :

  1. Vous assurer que vos courses ont été faites et que votre trousse d’urgence est prête.
  2. Stockez le maximum d’eau potable possible en cas de coupure.
  3. Surveiller les bulletins de cyclones à la radio, la télévision ou les réseaux sociaux. Préparez-vous à une éventuelle alerte 3.

 Il n’y a pas d’écoles pour les étudiants (primaire, secondaire et tertiaire).

Alerte 3

En cas d’alerte 3, le cyclone est bel et bien présent et des rafales cycloniques de plus de 120km/h sont fortement probables dans moins de 6h.

Vous avez 3 heures pour :

  1. Boucler toutes les mesures préparatoires.
  2. Sécuriser votre maison, vos véhicules et vos animaux de compagnie.
  3. Faire vos dernières courses.
  4. Aller chez vos proches si vous ne vous sentez pas en sécurité ou si vous êtes seuls.
  5. Ramassez vos pots de fleurs et toutes les choses qui traînent sur votre balcon ou votre terrasse dans votre maison.

Évitez de : 

  1. Vous rendre dans des zones sujettes aux ondes de tempête (houles, inondations, etc.)
  2. Sortir lorsqu’il y a des orages ou des éclairs
  3. Vous déplacer dans votre véhicule autour de l’île (les assurances auto ne couvrent pas les dommages causés par un cyclone d’alerte 3)
  4. Surveiller les bulletins de cyclones à la radio, la télévision ou les réseaux sociaux. Préparez-vous à une éventuelle alerte 4

Les employés peuvent rester à la maison tant que l’alerte 3 est en vigueur.

Alerte 4

Si nous passons en alerte 4, cela veut dire que des rafales de plus de 120 km/h ont été enregistrées dans plusieurs zones de l’île.

Comment survivre à l’alerte 4 ?

  1. Restez bien au chaud, chez vous. Ne sortez surtout pas dehors.
  2. Débranchez vos appareils électriques.
  3. Écoutez attentivement les bulletins et les conseils à la radio, sur les réseaux ou à la télé.
  4. S’il arrive que l’oeil du cyclone passe sur Maurice, restez à l’abri et ne sortez surtout pas ! Le calme apparent n’est que très temporaire, et vous pourriez vous faire surprendre par le retour de la tempête.

Si votre maison commence à subir des dommages importants ou si vous avez besoin d’une assistance médicale, voici les numéros d’urgence :

  • Samu : 114
  • Pompiers : 115 / 995
  • Police : 112 / 999
  • Central Electricity Board (CEB Electricité) : 130
  • Central Water Authority (CWA Eau) : 170

Que faire durant le cyclone ?

C’est le moment propice pour passer du temps avec ses proches. Les Mauriciens trouvent toujours des activités drôles à faire durant le cyclone. Mais ce n’est pas toujours évident de s’occuper lorsqu’il n’y a plus d’électricité et qu’il faut rester isolé chez soi !

Nous vous partageons quelques idées :

  1. Faites-vous de bons petits faratas accompagnés d’un curry de poulet et de légumes. C’est le plat préféré des Mauriciens pendant un cyclone. On en raffole !
  2. Si vous faites face à des coupures d’électricité, n’hésitez pas à vous faire un petit dîner aux chandelles avec votre moitié ou votre petite famille.
  3. Profitez-en pour faire une petite partie de domino, de carte ou de jeu de société avec vos proches. De quoi occuper les enfants, et surtout les plus grands !
  4. C’est l’occasion de camper dans la maison ! Mettez les matelas des enfants aux pieds de votre lit et racontez-leur vos meilleures histoires.
  5. Prévoyez des « sandal moustik » (bâton d’encens anti-moustique) pour éviter de vous faire dévorer par ces petites bêtes.

Après le cyclone à Maurice

Après la tempête, voici le calme ! Enfin… presque. Il vous faut quand même vous assurer qu’il est « safe » de sortir ou reprendre vos activités. Voici quelques tips :

  • Attendez que des directives claires soient communiquées par les autorités compétentes et que le danger soit écarté avant de sortir.
  • Faites attention aux lignes électriques tombées, aux bâtiments endommagés, aux arbres ou aux cours d’eau inondés.
  • Évitez de consommer les fruits et légumes tombés. Faites bouillir l’eau du robinet avant de la boire.
  • Nettoyez votre jardin et égoutter l’eau stagnante pour prévenir la prolifération des moustiques/maladies.

Comment les habitants l’ont-ils vécu ?

Nous vous partageons les témoignages des nos amis expats et Mauriciens qui ont fait face au cyclone Batsirai, en février 2022 (Classe 4) :

Charlène de Pereybère

« Premier vrai cyclone à Maurice ! Nous avions pris toutes les précautions pour bien protéger la maison, rentrer toute la terrasse, etc. Aucun dégât à déclarer, ouf… Coupure d’électricité pendant 2 jours seulement. C’est le revers de la médaille d’une petite île, mais on s’adapte ! Penser à réparer le générateur rapidement ! »

Joséphine de Grand-Baie

« J’étais très excitée à l’idée de vivre de nouveau un cyclone, car le dernier que j’avais en tête remontait à mon enfance. C’est toute une ambiance : on prévoit des plats en conserve et des mines Apollo, on se retrouve ensemble, on fait des jeux de cartes à la bougie lorsque le générateur décide de ne pas se mettre en marche… Dans ma résidence, nous avons eu la chance de ne pas être trop impactés, mais le vent soufflait tellement fort la nuit que cela nous empêchait de dormir, et les dégâts sur la route, le lendemain, était impressionnants ! »

Rachel de Solitude

« Une sacrée expérience ! Cela fait un moment que nous n’avions pas vu un tel cyclone à Maurice. Nous avons eu une coupure d’électricité pendant au moins 1 jour et demi. Plus de Wi-Fi, plus de batterie sur nos téléphones et pas de « Netflix and chill » pour faire passer le temps. Nous avons donc décidé de le vivre à la mauricienne ! Ma mère a sorti son « tawa » (poële) pour faire de bon faratas bien chauds pour le déjeuner. Nous avons passé un bon moment ensemble à se remémorer des bons souvenirs d’enfance … »

Vous ne savez pas comment vous occuper durant le cyclone ?

Commencez à planifier vos prochaines sorties !

Jetez un oeil à notre carte interactive des activités pour en savoir plus !

Abonnez-vous à notre newsletter pour plus d’actus sur Maurice !

Je m’abonne MAINTENANT !

Partagez cet article !