Expatriés Ile Maurice: Témoignage d’un couple

expatriés ile maurice

Le témoignage de Julien et Carine, expatriés à l’ile Maurice depuis Janvier 2021

Découvrez le récit de deux expatriés à l’ile Maurice qui ont choisi de s’installer en famille au paradis ! Julien et Carine vous racontent leur parcours, leur expérience, ce qui les a emmenés à choisir Maurice et leur vie sur place.

Si vous souhaitez vous aussi devenir expatriés à l’ile Maurice en couple, en famille ou même en solo ce témoignage vous aidera à coup sûr ! 😉

C’est parti 🚀

Qui êtes-vous ? Parlez-nous de vous !

Quelques mots sur vous 

Je m’appelle Julien, j’ai 33 ans, je suis français. Je suis venu à l’île Maurice avec ma compagne Carine et notre fils de 17 mois.

Nous avons beaucoup voyagé ces 6 dernières années, à un rythme d’un nouveau pays tous les 6 mois : en Suisse, au Vietnam, au Luxembourg, aux Pays-Bas, au Portugal, aux États-Unis, en Allemagne, à Singapour, puis de nouveau au Portugal, où nous sommes restés un peu plus longtemps, ressentant une certaine fatigue de bouger en permanence… Nous y sommes restés près de deux ans avant de prendre la décision de venir vivre à Maurice.

Comment est né votre projet d’expatriation à l’étranger ? 

Nous cherchions une nounou pour garder notre fils quelques heures par jour, et nous sommes tombés sur une Mauricienne. Elle nous a parlé de son pays, auquel on ne s’était jamais vraiment intéressé, puis c’est devenu une évidence : nous voulions aller vivre à Maurice. Quelques jours plus tard, nous prenions la décision de le faire.

Aviez-vous plusieurs idées de destinations au départ ? Quelles sont les questions que vous vous êtes posées pour choisir ? Pourquoi avoir choisi de devenir expatriés à l’ile Maurice ?

À la base, nous voulions changer des grandes villes et nous expatrier à Bali ou au Costa Rica, des endroits que nous avons adoré lors de nos différents voyages, mais c’était assez complexe, surtout avec un enfant maintenant.

L’île Maurice s’est présentée comme un parfait compromis.

La langue officielle est primordiale pour nous, on l’a vécu en étant expatriés au Portugal et ne parlant malheureusement pas Portugais, ce n’était pas tous les jours faciles, notamment quand on avait à faire à l’administration. Un pays francophone ou anglophone était donc nécessaire.

Avez-vous eu des craintes avant de vous lancer dans cette aventure ?

Honnêtement non, aucune crainte. Par notre expérience, nous sommes habitués à changer d’endroit régulièrement, donc ça ne nous faisait pas vraiment peur. Aucune préoccupation !

Les formalités

Vous avez choisi le Visa Self-Employed. Votre travail en France était-il le même qu’actuellement ou bien avez-vous tout quitté pour vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Carine et moi-même sommes entrepreneurs, ça ne fait donc aucun changement pour nous. Qui plus est, nous travaillons en remote depuis plusieurs années avec nos équipes / collaborateurs (bien avant le Covid-19).

Nos habitudes en termes de travail n’ont pas changé. Nous pouvons travailler d’où nous le souhaitons, ce qui est l’idéal pour s’installer à Maurice !

Quels sont pour vous les avantages et inconvénients de développer votre activité depuis l’île Maurice ?

Il n’y a pas franchement d’avantages ou d’inconvénients à être à l’île Maurice. Ce que nous faisons, nous pouvons le faire depuis n’importe où dans le monde, tant qu’on a une connexion Internet décente ! Et internet est vraiment très bon ici et pas spécialement cher.

Vous avez été accompagné par Smart Traveller pour effectuer vos Visas. Comment se sont passés les premiers échanges avec notre équipe ? Quels sont les points qui vous ont demandé réflexion avant de vous lancer dans ce visa Self-Employed ?

Nous avons fait un call avec Anaïs, qui s’est très bien passé. En quelques jours, nous avons dit GO et nous sommes lancés dans le projet d’expatriation.

La seule chose qui nous bloquait était le statut des frontières par rapport à la pandémie. On voulait être sûr de pouvoir entrer sur le territoire au moment désiré ! Finalement, le projet c’est fait tout en douceur et nous sommes arrivés en famille à Maurice en Janvier pour finaliser nos Permis de travail et de résidence avec SmartTraveller.

Comment avez-vous trouvé la procédure administrative de demande de Visa ?

Honnêtement, je déteste gérer tout ce qui est administratif. Anaïs nous a beaucoup aidé sur ce point. Ça a été très smooth.

Quelques mots pour qualifier votre accompagnement avec SmartTraveller ? Quel est selon vous le plus de se faire accompagner pour préparer son installation à l’étranger ?

Un seul mot: smooth.

Se faire accompagner, c’est rassurant et ça aide beaucoup. SmartTraveller nous a fait gagner énormément de temps, à tous les niveaux : se renseigner sur les démarches, préparer les dossiers, faire les démarches.

On a uniquement fait ce que Smart Traveller ne pouvait pas faire pour nous, à savoir réunir les papiers et aller à l’administration quand il le fallait.

Tout le reste, on ne s’est occupé de rien, et c’était vraiment agréable !

👉 Si vous souhaitez discuter de votre projet d’expatriation. Prenez un call gratuit ICI !

Comment avez-vous organisé votre venue à l’île Maurice en amont ? Aviez-vous prévu un logement pour votre sortie de quarantaine ? Un véhicule pour vous déplacer sur l’île ? Une crèche/nourrisse pour votre petit ?

Nous avions pris un Airbnb pour deux mois dès la sortie de quarantaine, afin de nous laisser le temps de bien choisir où on voulait vivre et de trouver une maison qui nous convienne sans être pressé par le temps et donc subir le marché.

On a trouvé un véhicule très facilement pendant la quarantaine, tout s’est organisé par téléphone, et le loueur nous a apporté le véhicule à notre Airbnb dès qu’on y était.

Trouver une (bonne) nounou pour notre fils a été un peu plus compliqué, ça a pris plus de temps, mais on a enfin trouvé la perle !

Quel a été pour vous le plus gros challenge lors de cette installation ?

Pas vraiment de challenge : comme on a l’habitude de bouger c’était juste une nouvelle aventure de plus.

Heureux d’être arrivé au soleil et d’avoir obtenu votre « laissez-passer » pour 10 ans ?

Très heureux ! On le sera encore plus post confinement 🙃

Un week-end dans leur quotidien 🌞

L’arrivée au soleil

Vous êtes arrivés à Maurice alors que la pandémie était toujours bien présente, comment s’est déroulée votre arrivée pendant cette période particulière ? 

Nous avions pris Air Mauritius, au départ de Paris. Le voyage s’est très bien déroulé. Il a fallu faire les tests PCR en amont, mais à part ça, c’était un vol assez normal.

L’arrivée à l’aéroport sur place est différente. On est accueillis par des blouses blanches et ça part en test PCR. Puis un bus du gouvernement nous a pris pour nous emmener en quarantaine sous escorte policière. Ça fait bizarre et c’était assez fou à vivre. Mais c’était très bien organisé en soi.

Quand nous sommes arrivés en Janvier, il n’y avait plus le Covid-19 sur l’île, et c’est grâce à ce genre de mesures qui peuvent paraître extrêmes mais qui protègent la population locale.

Vous êtes passé par la case « quarantaine » obligatoire en hôtel, quelques mots pour décrire votre expérience ? 

Nous étions au Long Beach. Ça s’est très bien passé pendant les 14 jours, nous sommes habitués à passer beaucoup de temps avec notre fils, alors ça n’a pas posé de soucis du tout. Nous avions pris une chambre avec un petit carré de jardin pour qu’il puisse gambader, ça l’a beaucoup aidé aussi.

Au bout des 14 jours, quand on est monté dans la golfette pour rejoindre notre taxi, ça a quand même été une sensation spéciale et agréable, on ne va pas se mentir.

Passer 14 jours enfermés, je ne le ferais pas tous les 6 mois, mais c’était pas la prison non plus. Sans enfant, j’aurais même trouvé ça assez génial d’avoir 14 jours pour prendre le temps de faire tout ce qu’on ne prend pas le temps de faire habituellement.

Si je recommande ? Je dirais que tout dépend de la personnalité de chacun. Si vous avez besoin de prendre l’air tous les jours et de contact humain permanent, c’est clair qu’il vaut mieux éviter et attendre.

expatriés ile maurice

Leur vue pendant la quarantaine 🌴

Comment s’est passée votre installation à la sortie de la quarantaine ? 

Notre installation s’est très bien passée. On avait tout booké à l’avance donc c’était plutôt smooth !

Quelle a été votre première sortie après quarantaine ?

La toute toute première sortie, ça a été pour faire les courses évidemment. Et la vraie première sortie, la plage de Trou-aux-Biches, qui était la plus proche de notre airbnb.

Avez-vous été bien accueilli par les locaux ? Avez-vous réussi à trouver de nouveaux repères ? (Supermarchés, restaurants, taxi, institutions…) ?

On a été super bien accueillis. Notre impression générale est très bonne. On a mis un peu de temps à avoir nos repères, mais maintenant tout est OK.

En termes d’alimentation et produits que l’on retrouve à Maurice, êtes-vous satisfait ? Où faites-vous vos courses au quotidien ?

On ne peut qu’être satisfait. On trouve absolument tout ! Même si pour certains produits, il faut chercher un peu. On fait nos courses dans plusieurs endroits : le Super U, les petites épiceries spécialisées, le boucher, les bazars, les vendeurs de fruits et légumes.

Le très gros hic, c’est que c’est très difficile de trouver des produits frais bio, voir tout bonnement impossibles (fruits, légumes, viandes). Et honnêtement, c’est LE gros défaut de l’île, et quasiment un des seuls. Surtout quand on sait que les insecticides et pesticides peuvent être utilisés à outrance ici. C’est quelque chose que l’on regarde beaucoup en occident, et ici, ça nous fait un petit choc. Mais on vit avec.

➡️   Notre article pour découvrir les Magasins BIO, car oui il y en a, simplement beaucoup moins qu’en Europe.

Comment faites-vous pour vous déplacer sur l’île ? 

Nous avons loué une petite voiture qui nous coûte 250€ par mois. On pense prendre une voiture en leasing sur 3 ans, un modèle un peu plus gros. Les petites voitures ne se font pas respecter sur la route ici 😂.

Avez-vous pu rencontrer facilement des personnes sur place (locaux et expats) ? Avez-vous réussi à vous constituer un réseau sur l’île dans le cadre de votre profession ? 

Nous avons fait quelques rencontres (locaux et expats), puis le second confinement a frappé début mars. Ça nous a freiné dans notre lancée.

Professionnellement, aucun réseau encore et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de monde de la scène tech internationale présent sur l’île. S’il y’en a, je veux bien qu’on entre en contact. 😊   Ps : On lui donne direct nos contacts !

Quelles sont les différences principales entre la vie en France et la vie à l’île Maurice ?

Nous ne sommes ici que depuis 4 mois dont 2 totalement confinés, donc on a encore beaucoup à découvrir.

Mais jusque-là, la vie ici est très différente. C’est une autre culture, une autre approche.

On est moins dans l’efficacité, plus dans l’humain. Un truc qui nous a marqué, c’est tous ces gens dans la rue qui jouent de loin avec notre fils. Ils lui sourient, lui font coucou, viennent lui parler. On n’a rarement eu ça en France ou à l’étranger.

Aussi, pour notre fils (et nous-même), c’est un bien meilleur cadre de vie. Il a tout l’espace qu’il faut pour s’amuser et profiter. Il grandit avec les oiseaux, la nature, le soleil. C’est vraiment agréable.

A-t-il été simple de devenir expatriés à l’ile Maurice avec un enfant en bas âge ? Êtes-vous satisfait de la vie à Maurice pour un enfant ?

S’installer avec un enfant n’a pas spécialement rendu les choses plus compliquées. Notre vie de famille reste la même, sauf qu’elle se fait à Maurice ! On a trouvé une nounou après un long chemin pour trouver quelqu’un qui corresponde à nos attentes, mais nous sommes maintenant ravis !

La vie pour un enfant dans un endroit comme Maurice est bien meilleure que dans une métropole, c’est aussi une des raisons de pourquoi nous sommes ici, donc nous sommes très satisfaits oui !

expatriés ile maurice

Trou aux Biches 🌊

Des regrets ou des choses que vous auriez aimé faire autrement ou savoir avant votre arrivée avec du recul concernant votre expatriation ?

Rien du tout !

Est-ce que vous conseillez aux futurs expatriés à l’ile Maurice de venir à la fin du confinement ? D’autres conseils pour les futurs expats ?

C’est simple : c’est le bordel dans le monde entier, ça fonctionne par période selon les régions du monde, et ce n’est pas près de s’arrêter. Il faut juste apprendre à vivre avec et s’y accommoder.

À partir de là, la décision est la même avec ou sans pandémie : si vivre sur une île tropicale vous tente (avec les avantages et inconvénients que ça comporte), lancez-vous !

Maurice est un très bon choix pour ça.

Après avoir fait le tour du monde en slow travel, on a enfin posé nos valises et on n’a pas encore prévu de partir 😉

Le mot de la fin ? Un mot pour résumer cette magnifique aventure !

☀️  🌴  🌊  😀

Le témoignage d’expatriés à l’ile Maurice de Julien & Carine vous a donné envie de sauter le pas ?

👉 On en parle ici !

Pour en savoir plus sur l’île Maurice, téléchargez notre Guide de l’Expatriation. 🌍

Alors, ça vous tente ?

N’hésitez pas à nous suivre sur 👇

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.