Nouveau budget de l’Ile Maurice : Décrypter les nouvelles normes pour les étrangers

Nouveau budget de l'Ile Maurice

Le nouveau budget de l’Ile Maurice a été présenté par le ministre des finances, Dr Renganaden Padayachy et a été voté ce mardi 14 juillet.

 

Quels sont les points à retenir pour l’installation à l’île Maurice de futurs étrangers ?

 

On vous explique ces nouvelles normes !

A noter qu’elles seront actives à partir du 2 septembre 2020.

Nouveau budget de l’Ile Maurice pour 20-21

“La Relance de l’investissement et de l’économie de Maurice suite au Covid-19”

 

Bien comprendre l’objectif de ce Nouveau budget de l’Ile Maurice

Une série de mesures qui se focalisent sur l’investissement et l’économie visent à assurer la stabilité économique du pays, relancer l’économie et améliorer l’environnement du business à l’île Maurice.

En parallèle, un ensemble de réformes structurelles sont annoncées. Elles consistent aussi à intégrer de nouvelles bases pour un pays plus prospère, on l’espère. Initiatives vertes, attirer les talents et les investissements étrangers. Maurice se consacrer également dans les secteurs de la technologie et de l’innovation qui sont considérés comme les moteurs de la croissance future.

 

« La confiance est une institution invisible qui régit le développement économique. » Kenneth Arrow

 

Budget 20-21 : Réformes structurelles et Relance de l’économie

Des mesures inédites pour relancer l’économie dans le sillage de la crise du COVID-19. Le budget vise à guider l’économie et la population sur la voie du rétablissement et de la croissance, en ces temps de ralentissement économique au niveau mondial aussi bien que local.

Les entrepreneurs sont au cœur du plan de relance. Celui-ci est axé sur la production alimentaire, l’ac­tivité industrielle, le tourisme, les services financiers et l’économie numérique.

Dans ce budget, le ministre des Finances de l’île Maurice a affecté plus de Rs 100 milliards à un plan de relance et favorise l’ouverture de l’économie aux étrangers.

 

Nouveau budget de l’Ile Maurice :

Focus sur l’ouverture de l’économie aux étrangers !

 

Maurice veut créer un environnement innovant, favorable aux investissements locaux et étrangers. Le but : transformer l’île en une économie à haut revenu.

Les étrangers peuvent plus facilement travailler, vivre et faire des affaires à l’île Maurice grâce à une série de mesures :

Permis de travail (Occupation Permit-OP)

  • Le salaire mensuel minimum de Rs 31 000, initialement applicable aux professionnels des TIC pour obtenir un permis de travail, est étendu à d’autres secteurs (en attentes des secteurs).
  • Les permis de travail et de résidence sont combinés en un seul permis. Par exemple, plus besoin d’obtenir un permis de travail pour les conjoints d’expatriés.
  • La durée du permis de travail est portée de 3 à 10 ans dans certaines conditions.
  • Investissements : Les étrangers ayant un permis de résidence n’ont plus besoin d’un permis de travail pour investir dans le pays.
  • Le seuil minimal d’investissement afin d’obtenir le permis investisseur passe de Rs 4 M à Rs 2 M (soit 50 000$).
  • Entreprise : Plus besoin d’être actionnaire pour investir dans d’autres entreprises à l’île Maurice.
  • Impôts : Le gouvernement imposera une taxe sur les entreprises dont les profits dépassent Rs 500 millions. 

Dépendants (conjoint, enfant, beaux-enfants) des titulaires de permis de travail (OP)

  • Les titulaires de permis de travail sont autorisés à amener leurs parents à Maurice pour y vivre.
  • Le conjoint d’un titulaire d’un OP n’aura pas besoin d’un permis pour investir ou travailler à l’île Maurice.

Permis de séjour (résidence Permit-RP)

  • La durée de validité du permis de résidence pour les retraités passe de 3 à 10 ans.
  • Les titulaires d’un permis de résidence qui ont été en possession de ce permis pendant trois années consécutives peuvent demander le permis de résidence permanente (20 ans).
  • Les non-citoyens retraités titulaires d’un permis de résidence n’auront aucune restriction d’actionnariat pour investir dans d’autres entreprises.
  • Les non-citoyens qui ont un permis de résidence dans le cadre des programmes IRS, RES, PDS ou Smart City seront dispensés d’un permis de travail pour investir et travailler à l’île Maurice.

Permis de résidence permanent (PRP)

  • La validité du permis de résidence permanente a été prolongée de 10 à 20 ans. Ceux ayant un permis de travail ou un permis de résidence pourront êtres éligibles à un permis de résidence permanent s’ils le détiennent pendant trois années consécutives.
  • Les titulaires de permis de travail existants et qui l’ont détenu pendant trois années consécutives, vont pouvoir demander le permis de résidence permanente.
  • Pour qu’un investisseur puisse obtenir directement un permis de résidence permanent, le montant minimum d’investissement est réduit de 500 000 $ à 375 000 $.

Permis de travail

  • Le permis de travail et le permis de séjour sont délivrés comme un seul permis au lieu de deux documents distincts.

Acquisition de biens

  • Les non-citoyens, titulaires d’un permis de résidence, d’un permis de travail ou d’un PRP, sont autorisés à acquérir une parcelle de terrain viabilisé ne dépassant pas 2 100 m², à des fins résidentielles, dans les Smart Cities. Cette mesure sera valable pour une période de 2 ans se terminant le 30 juin 2022.

 

Ces nouvelles normes favorisent l’installation des étrangers à l’île Maurice. Bien réfléchir à son statut d’expatrié reste tout aussi important pour mener à bien son projet d’expatriation 🙂

Vous en pensez quoi alors ?!

Réfléchissons au votre ensemble : Un échange whatsapp’?

 

Ces normes seront appliquées à partir du 2 septembre 2020.

 

Attaquer 2021 au soleil ?!

Pourquoi pas l’île Maurice alors !  

Go Go Go

 

Pour plus d’information sur l’île Maurice, consultez notre dernier article sur la perle de l’Océan Indien

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.